En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Le coup de coeur du mois

Le coup de coeur du mois

Par CATHERINE LABIA, publié le vendredi 3 juillet 2015 13:48 - Mis à jour le mardi 3 mars 2020 09:25

Le coup de cœur du mois de février 2020 :

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois

Prix Goncourt 2019

Un roman touchant !

Qu'est-il arrivé à ce fils de pasteur pour être amené à partager son quotidien et sa cellule avec un Hells Angels qui ne rêve que d'une chose, c'est de couper en deux tout humain qui se met en travers de son chemin?

C'est l'histoire d'une vie, celle de Paul Hansen, emprisonné à Montréal, qui déroule ses souvenirs des années 1950 aux années 2000, du Toulouse de sa mère au Danemark natal de son père, en passant par le Canada.

Un livre rempli d'humanité...

 

Le coup de cœur du mois de février 2020 : Un peu plus près des étoiles de Rachel Corenblit

Un roman poignant !

Rémi, un ado solitaire traîne dans les les hôpitaux psychiatriques où il loge avec son père, médecin itinérant. Il arrive dans un nouvel établissement, spécialisé dans les accidentés, et va faire la rencontre de jeunes abimés par la vie.

Vous ne regarderez plus le gens de la même façon...

 

 

 

 

Le coup de cœur du mois de janvier 2020 : 

Le cercle   de Dave Eggers  (paru en 2017)

Mae Holland est embauchée par Le Cercle. Ce géant d'Internet relie e-mails, réseaux sociaux et transaction bancaires dans un système universel prônant la civilité et la transparence qui met en péril la liberté de chacun.

 

 

Le coup de cœur du mois de Décembre 2019 :  Le retour à la terre      6. Les métamorphoses

de Manu Larcenet et  Jean-Yves Ferri

Manu est sur  la BD "Blast" et va avoir un deuxième enfant : il nous livre ses états d'âme d'artiste avec humour et dérision.

 

 

 

 

Le coup de cœur du mois de Novembre 2019 : Grossir le ciel de Franck Bouysse

Au fin fond des Cévennes, Gus et Abel sont des paysans taiseux devenus amis un peu par défaut, pour les bras et pour les verres. Un jour, l'abbé Pierre disparaît, et tout bascule : Abel change, des événements inhabituels se produisent, des visites inopportunes se répètent. Rien de palpitant ? Au contraire : un suspense surprenant et rare !

 

 

 

 

 

Le coup de coeur du mois (octobre 2019) : Need de Joëlle Charbonneau

Les adolescents du lycée de Nottawa se réunissent tous sur Need, un nouveau réseau social qui leur promet de répondre à leurs besoins sous couvert d'un total anonymat, quels que soient ces besoins... Et quelles qu'en soient les conséquences. Car, c'est bien connu, on n'a rien sans rien. Et si au départ la contrepartie semble dérisoire, il y a bientôt des morts dans la petite communauté...

 

 

 

Le coup de coeur du mois (septembre  2019 ) : Défaite des maîtres et possesseurs de Vincent Message

    C'est notre monde, à quelques détails près, celui-ci notamment : les hommes  ne sont plus maîtres et possesseurs de la nature. De nouveaux venus leur font connaître le sort qu'ils réservaient auparavant aux animaux : élevages intentifs pour produire des hommes à viande, hommes réduits au rôle d'animaux de compagnie

     Malo et Iris mènent ensemble une vie frappée d'interdit par ces barrières qui séparent les espèces. Alors qu'elle est blessée, en attente d'une opération, il n'a devant lui que quelques jours pour tenter de la sauver.

 

 

Le coup de coeur du mois (mai 2015) : No et moi de Delphine de Vigan 

Lou a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Enfant unique d’une famille en déséquilibre, entre une mère brisée et un père champion de la bonne humeur feinte, dans l’obscurité d’un appartement dont les rideaux restent tirés, Lou invente des théories pour apprivoiser le monde. A la gare d’Austerlitz, elle rencontre No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu’elle.

 

Le coup de coeur du mois (avril 2015) : Pas pleurer  de Lydie Salvayre

Prix Goncourt 2014 - A noter: l'auteur a grandi à Auterive !

Résumé : Deux voix entrelacées : elle, révoltée, de Georges Bernanos, témoin direct de la guerre civile espagnole, qui dénonce la terreur exercée par les nationalistes avec la bénédiction de l'Eglise catholique. Et celle de Montse qui 70 ans après, a tout gommé de sa mémoire, sauf les jours radieux de l'insurrection libertaire que l'adolescente qu'elle était a vécu dans l'allégresse.

 

 

Le coup de coeur du mois (mars 2015) : Qui es-tu Alaska ? de John Green (USA)

Miles Halter a seize ans mais n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska, troublante, insaisissable, insoumise et fascinante.
Amitiés fortes, amour, transgression, quête de sens : un roman qui fait rire, et fondre en larmes l'instant d'après...

 

 

 

- Le coup de coeur du mois (février 2015) : Cristallisation secrète de Yôko Ogawa (Japon)

histoire troublante d'un monde voué à disparaître

Résumé : L'île où se déroule cette histoire est depuis toujours soumise à un étrange phénomène : les choses et les êtres sont promis à une sorte d'effacement diaboliquement orchestré. Quand un matin les oiseaux disparaissent, la jeune narratrice ne s'épanche pas sur l'événement, le souvenir du chant d'un oiseau s'étant déjà évanoui de sa mémoire. Après les animaux, les roses, les photographies, les calendriers et les livres, les humains semblent touchés : une partie de leur corps va les abandonner. En ces lieux demeurent pourtant de singuliers personnages. Habités de souvenirs, en proie à la nostalgie, ces êtres sont en danger. Traqués par les chasseurs de mémoires, ils font l'objet de rafles terrifiantes...

 

- Le coup de coeur du mois (janvier 2015) Pierre contre ciseaux d'Inès Garland, un très beau roman d'apprentissage sur fond de dictature Argentine.

Alma habite à Buenos Aires. Chaque week-end, elle retrouve Carmen et Marito dans une île du delta mais le coup d'État du 24 mars 1976 les sépare. Plus tard, Révoltée et amoureuse de Marito, Alma se dégage de la gangue familiale, de son égoïsme de nantis, découvre la lutte sociale, mais aussi le visage hideux de la violence politique.
Catégories
  • A la une